Democracy OS – Initiative N°4

Où?

Buenos Aires, Argentine

Quand?

Du 5 au 22 août

Qu’est ce que c’est?

Ce collectif, crée en 2013 par des jeunes et structuré de manière horizontale, a lancé plusieurs expériences de renouveau démocratique. Parmi eux, le « Partido de la Red », un parti politique, dont l’objectif est de faire élire des députés au sein du parlement de Buenos Aires qui seraient obligés de suivre les choix de la majorité citoyenne exprimée sur une plateforme en ligne nommée « Democracia OS ».

Aujourd’hui, et suite à une intervention sur Ted X,  la liste des pays utilisant Democracia OS s’allonge (Mexique, Brésil, Argentine, Etats-Unis, Chili, Espagne, Tunisie, France). De plus, cette initiative a fait partie des premières ONG à intégrer YCombinator, l’incubateur californien de Reddit, Dropbox…

Quel lien avec la démocratie?

La plate-forme Democracia OS permet :

  • d’ajouter une dose de démocratie directe à la démocratie représentative qui est actuellement en crise;
  • de mettre certains de nos procédés démocratiques à l’heure du numérique;
  • d’expérimenter une démocratie du futur avec le développement du vote en ligne sécurisé via la technologie du blockchain. Au delà du simple vote, c’est la base même du fonctionnement des institutions classiques (politiques et financières) qui pourrait être profondément changée, repensant la question de la distribution du pouvoir.

Quels apprentissages pour une réplication dans le contexte français?

D’une part, cette initiative est un projet politique créé par des jeunes, un des public que nous souhaitons mobiliser en France à notre retour. D’autre part, il vise à « mettre la démocratie à l’heure d’internet», une expérimentation plus que nécessaire considérant l’usage du numérique par les nouvelles générations. Par ailleurs, cette initiative nous permettra d’avoir une idée plus précise de ce à quoi notre démocratie pourrait ressembler si la technologie du blockchain s’avérait être véritablement la prochaine révolution technologique.

La vidéo et l’article de fond bientôt…

Pas de commentaires

Poster un commentaire