Enquête – Zad du Testet 3/3 (Tarn)

Retour sur l’enquête menée sur la Zad du Testet la veille de la délibération du Conseil Général du Tarn sur l’évolution du projet de barrage et de l’expulsion des zadistes.

 

Cette fois je pars interviewer Fred, zadiste auto-média, qui aura couvert ce conflit armé de son camescope au poing. L’interview va durer bien moins longtemps que celle des pro-barrages du fait que nous allons rapidement être encerclés par les forces de l’ordre. En effet, nous sommes au centre de Gaillac, ce groupe de zadistes est issu de la marche qui devait rejoindre la Zad et apporter nourriture et renforts et qui s’est retrouvé bloqué par les pro-barrages.

 

 

Ambiance : au départ de l’interview on entend un hélicoptère qui survole le groupe. la pression n’est pas du tout la même. Je passe des salutations fraternelles avec les agents de l’Etat côté pro-barrages à une pression directe menaçant à tout moment l’expulsion côté zadistes tandis que ces derniers se sont organisés en cercle pour mener une assemblée générale et décider de la suite à donner.

 

A peine l’interview terminée, Fred partant filmer les gendarmes et tenter de faire-valoir son combat, des pro-barrages viennent pour tenter d’en découdre. Les gendarmes mobiles s’interposeront.

 

Aucun médiateur…

 

L’ambiance est désagréable… une population qui veille là pour voir un spectacle attendant un éventuel affrontement, des jeunes qui croient encore faire valoir une voie pour protéger le vivant et dénoncer la corruption, un petit groupe de jeunes agriculteurs qui viennent pour les baffes sans recherche de débat, un autre groupe de jeunes assis à la table d’un café qui espère voir un zadiste se faire taper dessus comme d’autres regardent un match de boxe… Voilà la pauvreté culturelle, l’exacerbation sociale en France en 2015.

 

Je me sens mal à l’aise, qu’on soit d’accord ou pas, dans la société idéale à laquelle j’aspire j’image la possibilité de débats, de discussions, d’engueulades, certes mais de raisons aussi… sur la place publique, en bonne intelligence. Aujourd’hui on ne sait plus discuter, on regarde des émissions TV, on lit des journaux, qui pensent pour nous.

 

Cette enquête se clôturera avec une sixième vidéo dans laquelle je reviendrai sur les principaux arguments identifiés par les deux parties histoire de tenter de comprendre à la fois le conflit, les enjeux et peut être des pistes de médiation… ou bien un positionnement.

 

Boris

 

Articles associés :

 

Liste des vidéos précédentes (interview des pro-barrages)

 

Démarrage de l’enquête

Un pépin à Sivens

 

Une exploratrice et un exploratrice de l’éthique agressés par des anti-zadistes (Tarn)

 

Crédit photo :

 

www.ladepeche.fr/ photo issue de cet article intéressant sur Fred.

Pas de commentaires

Poster un commentaire