Etika Mondo au Salon Vivre Autrement du 11 au 14 Mars à Paris (Vincennes, Parc Floral)

Et oui ça y est, les heures passent comme des secondes et les jours semblent filer comme le sable entre nos doigts sur le bord de la mer (pour ceux qui ont la chance de connaitre…) : Etika Mondo se prépare pour son retour sur Paris après l’épisode de la COY11 et de l’Alternatiba. Cette fois ce sera direction Vincennes et son Parc Floral pour le Salon Vivre Autrement où nous serons présents du vendredi 11 au lundi 14 mars.

Capture d¹écran 2015-08-25 à 14.40.17[1]

Nous remercions Sébastien Vasseur, responsable du salon, qui nous a offert une super place pour nous aider à nous faire connaitre. Remerciement aussi pour l’adorable Sandrine Novarino, Alterrenat Presse, qui a su penser à nous et nous mettre en relation.

Si vous voulez nous joindre, afin de ne pas saturer nos lignes de téléphone, merci de préférer l’email : dringdring@etikamondo.com

Accès
  • Métro : Ligne 1, station Château de Vincennes, sortie 3
  • RER : Ligne A, station Vincennes
  • Autobus : Ligne 112, arrêts Parc Floral / Stade Léo Lagrange / Plaine de la Faluère  
  • Navettes gratuites
  • Au Métro Château de Vincennes (sortie 3) : dès 9h30 
  • A la sortie Exposants « Pyramide » : dès 19h et jusqu’à 20h (21h vend 11 -­ sam 14 – dim 15)  
  • Accès  Voiture : à 5 minutes du périphérique, sortie Porte de Vincennes /  Porte Dorée / Porte de Charenton > à 5 minutes de l’autoroute A4,  sortie Joinville

Plan du Parc Floral – Bois de Vincennes

 Où nous trouver ?
Microsoft Word - PLAN MARIE.docx
Le programme d’Etika Mondo
Voici le programme que nous vous avons concocté. N’apparait pas le témoignage de Kévin à propos de son expédition à vélo avec Jonas depuis Aix jusqu’à Paris à l’occasion de la COP21. Nous le placerons plusieurs fois et donc nous vous invitons à revenir consulter cette page pour prendre note des modifications.
Programme Etika Mondo
Introduction  
Etika Mondo, qui a l’éthique pour leitmotiv, propose une nouvelle façon de voyager, très loin des schémas classiques et au plus proche de ce que rencontre signifie : rencontre avec soi, avec l’autre, avec l’ailleurs, non pour fuir mais pour construire un avenir enchanté. 
Au départ Etika Mondo œuvrait pour créer une carte du monde des organisations éthiques afin d’identifier et suivre l’évolution positive de notre humanité. Seulement si le projet était simple à annoncer, il s’est avéré complexe à réaliser : qu’est-ce que l’éthique ? Et comment s’assurer de la réalisation des engagements par les organisations disséminées aux quatre coins du monde ? Ce projet a mené Etika Mondo sur des questions essentielles quant à l’éthique, l’interculturalité, la gestion de projet et le voyage. Pas à pas, au fil des voyages, des rencontres et des mois, Etika Mondo a nourrit une approche totalement nouvelle et (r)évolutionnaire du voyage et des échanges. Déjà on ne voyage pas pour les autres mais pour soi, autant se l’avouer tout de go. C’est une fois convenu cela qu’on peut commencer à considérer les autres et imaginer des rencontres constructives pour tous. Ensuite, la préparation d’un voyage fait sa qualité : c’est une succession de choix qui fait son goût authentique. Dans son quotidien Etika Mondo accompagne de futures exploratrices qui veulent voyager à la rencontre d’organisations éthiques et des porteurs de projets qui veulent se lancer ou développer leurs activités positives. Encore quelques mois et pourra alors émerger cette fameuse carte de l’éthique, et peut-être le Wikipédia des bonnes pratiques.
Capture
Développement personnel
L’impasse du tourisme responsable (A1)
Le tourisme responsable est un plus : il intègre la notion d’impact dans l’action de voyager. Néanmoins, il ne répond pas à la question de l’intérêt du voyage. Voire il donne l’alibi à la pérennité d’une consommation à outrance du système Terre. La question reste l’utilité du voyage, sa raison pure. Quant au possible nomadisme, il n’est plus voyage mais mode de vie… Le but de cette présentation est d’intégrer une dimension spirituel au voyage. Au-delà de l’amélioration d’une consommation. Dans une ouverture à une nouvelle approche de la relation, notamment au voyage.
NDL_6735
Ethique et voyage (A2) :  
Du pourquoi au comment, le voyage et l’éthique ont à faire ensemble. On trouve dans ce domaine aussi l’intérêt des 7 champs de l’éthique identifiés par Etika Mondo : écologie, santé, social, économie, démocratie, éducation et culture. Le but de cette présentation est de mettre en évidence cette richesse à explorer avant toute exploration, ainsi que tout ce qu’elle peut apporter au voyageur comme à ses hôtes. 
7 champs
Tour du monde : consommation de l’ego (A3) :  
Ah le fameux Tour du monde ! Qui n’en a pas rêvé ? Mais qu’est-il vraiment ? Quête de soi qui se noie dans l’ambition ? Besoin de se sentir en droit de visiter le monde ? Vouloir goûter à tout ? Profiter des merveilles existantes avant de mourir ? Une chose est certaine, le Tour du monde ressemble fort à l’offre Satellite ou encore l’ADSL : la permission de tout consommer. Etika Mondo veut déconstruire ce mythe et rappeler que si le Tour du monde peut être hyper pertinent dans le cadre de recherches et de nomadisme, il est l’expression d’une sur-consommation pas vraiment en phase avec le développement personnel ni le respect du vivant et des peuples. Et si on faisait le Tour de soi avant de faire celui du monde ? Au lieu de zapper sur les chaînes, de surfer sur les sites, et de cocher les spots, prenons soin de remplir notre vie d’une existence qui nous comble. 
Pour un voyage réussi
Rencontrer l’autre (B1) :  
Aujourd’hui la rencontre avec l’autre se résume à manger dans une famille voire s’y faire héberger. On pense ouvrir les portes des frontières ainsi. Certes, il est évident qu’il y a un rapprochement que vivre dans des espaces hôteliers et juste découvrir du folklore ça et là. Pourtant, ce type de rencontre peut vite rester superficielle. En effet, rencontrer l’autre c’est d’abord s’intéresser à l’autre. Et là on se rend vite compte qu’un voyage ça se prépare : mieux un voyage est préparé et plus le voyageur aura de chance de réaliser de vraie rencontre. Et préparer ce n’est pas que la logistique, c’est aussi considérer le territoire, la culture et les gens que l’on prévoit de rencontrer. Et pour préparer cette partie il y a de la méthode à avoir. Alors là oui, les hôtes seront ravis de constater que l’on s’est particulièrement intéressé à eux avant même de venir à leur rencontre. Ils quitteront leur rôle d’hôteliers personnalisés pour entrer dans la véritable relation humaine. 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Préparer mon voyage (B2) :  
Préparer son voyage ce n’est pas chercher une destination. Du moins pas chez Etika Mondo ni chez les personnes qui veulent travailler leur développement personnel. Préparer son voyage commence par chercher la raison qui nous pousse à vouloir voyager. Et là souvent on trouve un besoin d’aller voir ailleurs soit pour fuir, soit pour aller chercher des réponses. Aussi, préparer un voyage commence par un travail sur soi afin que le voyage aide à passer d’une situation A (qui je suis?) à une situation B (qui je veux être?). C’est seulement une fois cette question posée qu’on va pouvoir identifier une destination en correspondance avec un projet : le projet de selfie pour gagner en « j’aime » se voit remplacé par un véritable projet initiatique  qui consiste à partir rencontrer des gens capables de nous aider à passer un cap ou à construire un projet. On parle alors de mentors. Et pour comprendre ses mentors, il est nécessaire de comprendre leur environnement naturel et social. L’exploration commence avant même d’avoir pris ses billets ! Le nouveau voyage est une aventure qui dépassent des frontières insoupçonnées ! 
Tour d’horizon des organisations éthiques
Partout une nouvelle civilisation en émergence (C) :  
En 2011, Boris qui a fondé Etika Mondo voyage à la rencontre de mouvements sociaux (Etats-unis, Espagne, Grèce, Tunisie, France..) et remarque la corrélation forte entre les mobilisations citoyennes et l ‘émergence de projets alternatifs comme les petites fermes bio, les écoles alternatives, le développement spirituel, le retour de l’esprit coopératif, etc. Cette animation propose un petit tour d’horizon de ces tendances qui depuis semblent se propager à vitesse grand V. 7 thèmes ont été identifiés : écologie, santé, social, économie, démocratie, éducation et culture. Il semble que de plus en plus les projets passent d’une spécialisation dans l’un de ces thèmes à une approche globale. L’éthique semble tendre vers une approche holistique… Et si nous vision la transition entre le Modernisme et l’Holisme ? Ce tour d’horizon est une véritable invitation à repenser notre histoire pour nous projeter peut-être vers notre avenir. 
Capture 2
Interculturalité
Coopération : Piéger ou aider ? (D1) :  
Entre 1970 et 1998 le montant de l’aide au continent africain a été au plus haut et pourtant la pauvreté est passée de 11 à 66%… c’est ce que dénonce Dambisa Moyo. La principale cause et qui concerne même le voyageur occasionnel tient dans notre réflexe à croire que tout le monde réfléchit selon nos principes culturels occidentaux et que le progrès ne tient que du développement technologique et urbain. Cette présentation présente quelques erreurs à ne pas faire et des solutions pratiques dont la première c’est d’écouter. 
Interculturalité : Au-delà de la vitrine (D2) :  
Nous souririons à un étranger qui nous dirait partir découvrir l’Europe en quelques semaines. En dehors d’une certaine vitrine nous saurions tous à l’avance qu’il ne comprendrait pas grand chose de la complexité de nos territoires. Et pourtant c’est ce que beaucoup d’entre nous sont capables de prétendre à l’égard de l’Amérique latine, de l’Inde, de la chine, de l’Afrique… Cette impression qu’il suffit d’avoir le passeport tamponné pour faire partie d’un pays. Loin s’en faut ! Cette présentation va donner des pistes pour aller au-delà des vitrines culturelles. Et la première c’est déjà de limiter ses destinations et de s’immerger pleinement dans un territoire en prenant le temps de le vivre dans son quotidien. 
P4 - Fiche - pic1
Témoignages
Aurore et Marie – France et Amérique Latine : en quête d’un renouveau démocratique (E1) :  
Aurore et Marie font partie d’un groupe de quatre jeunes femmes qui prévoit un voyage en deux binômes qui vont chacun découvrir deux destinations en parallèles : l’un en France et l’autre en Amérique latine. Leur but étant de découvrir de nouvelles formes de démocraties et les facteurs favorables à leur diffusion. Aurore et Marie constituent le binôme France. Elles témoigneront de l’accompagnement dont elles bénéficient auprès d’Etika Mondo et présenteront leur projet : EscapaDemos.
Kévin – Inde et Népal : Eco-construction, permaculture et aide aux enfants sinistrés (E2)
Kévin est un ancien de Cadarach (centre de recherche nucléaire) qui faute de transparence de la part des autorités a préféré quitté le secteur. En quête de sens, il est parti une première fois en Inde. A son retour en France, il a rencontré Etika Mondo puis préparé et réalisé un Etika Tour. Il a plongé au cœur de l’éco-construction et de la permaculture. Durant son second séjour en Inde, a eu lieu le terrible tremblement de terre au Népal, destination finale qu’il avait prévu dans son périple. Plutôt que de continuer d’aller apprendre auprès de mentors, Kévin est allé prêter main forte grâce aux enseignements fraîchement acquis. Sur place, il crée Aux Amigos du Népal et lève des fonds pour aider aux travaux de reconstruction. Aujourd’hui il prépare son installation sur un terrain en Ardèche afin d’en faire un éco-lieu.
P5 - Fiche - pic7
Jeu collectif
Coconstruire la carte du monde éthique (F)
Etika Mondo a vocation d’accompagner les personnes désireuses de préparer un voyage qui fasse sens, mais aussi de réunir les connaissances des territoires et des organisations éthiques. Par organisations éthiques nous entendons les petites entreprises et associations qui proposent des solutions éthiques. Le but du jeu est donc de mutualiser la connaissance de tous les participants sur une même carte du monde. Les données seront intégrées sur une carte web en direct et consultable par tous, mais aussi sur une fresque au cœur du salon.
EM Visuel

Pas de commentaires

Poster un commentaire