Etika Mondo filme ses modules de formation dans les Cévennes !

Etika Mondo va sortir la nouvelle version de son site entre janvier et février avec son module de formation en ligne. Le contenu de cette formation est filmé dans les Cévennes gardoises, dans le petit hameau de Mandagout, lieu d’implantation de l’ONG. Ce territoire est considéré comme sinistré depuis la perte de l’industrie de la soie. La participation est donc offerte à l’ensemble des acteurs du territoire : entreprises, commerçants, auto-entrepreneurs, associations.. En effet, puisque la formation doit être filmée, autant que le tournage puisse bénéficier à l’économie locale.

 

Le tournage se déroule en quatre parties

 

  • dimanche 30 novembre à la salle des fêtes à Mandagout :

     

    • de 9h00 à 13h00 : l’état d’esprit et le business model innovation

       

      • l’état d’esprit : Nous allons traiter du projet Etika Mondo, sa philosophie et l’approche de l’entrepreneuriat que nous encourageons dans une économie capitaliste néo-libérale. Nous parlerons aussi de l’alignement important entre qui je suis et ce que je fais.

         

      • business model innovation : le BMI est un outil essentiel que toute entreprise (lucrative ou pas) devrait connaître dans les grandes lignes. Appelé aussi canvas, il pose la structure de l’entreprise, son ADN.

         

    • de 14h00 à 18h00 : le lean startup et le marketing

       

      • le lean startup : issu du lean manufacturing, le lean startup est une méthode de conduite de l’innovation en insistant particulièrement sur l’importance du retour client et la capacité à tester très vite.

         

      • le marketing : souvent pointé du doigt – à juste titre – comme un outil de manipulation, le marketing est un outil, à chacun d’en faire ce qu’il pense juste. Dans tous les cas, c’est un outil d’observation et de positionnement autour des 4P : prix, positionnement, produit, promotion

         

  • lundi 1er décembre à la salle des fêtes de Mandagout :

     

    • de 9h00 à 13h00 : la chaîne de production et la communication

      • la chaîne de production fait la valeur ajoutée de l’entreprise. Elle doit être produire la promesse vendue au client, incluant le produit vendu et l’univers marque qui l’entoure, tout en maîtrisant parfaitement les coûts, les marges et les flux.

         

      • la communication entend l’ensemble du discours prôné aux chalands. Elle s’inscrit dans une stratégie calquée sur le marketing. La communication aujourd’hui ne peut contourner le numérique mais le numérique n’est pas son seul canal. Dans tous les cas elle doit être inventive et ciblée.

         

    • de 14h00 à 18h00 : l’univers marque et l’écosystème général

      • l’univers marque : même les toutes petites entreprises doivent jouer la carte de la marque, qui au demeurant peut être le nom du prestataire. La marque promet une expérience client, son univers doit fournir cette promesse.

      • l’écosystème général : de l’équipe aux partenaires, des fournisseurs aux banques, de l’humain au territoire, des matières premières à la biodiversité, quels sont les enjeux et les risques, qu’est-ce que le management.

  • lundi 8 décembre à la salle du Cantou au Vigan :

     

    • de 13h00 à 17h00 : Territoire, éthique et analyse, la science de l’écologie, la santé naturelle open-source

       

      • le territoire : toute action, même nomade, s’inscrit sur au moins un territoire. Le territoire est une notion riche et parfois complexe composée de couches superposées entre la société des humains et la nature.

      • éthique et analyse : l’écologie de projet comme méthode d’analyse, principes, vision grand angle et méthode. Les sept champs de l’éthique.

         

      • la science de l’écologie : avant d’être des gestes écocitoyens, une vision politique, des obligations juridiques, l’écologie est une science qui s’intéresse aux interrelations entre les différentes espèces au sein d’un écosystème.

      • la santé naturelle open source : en quoi l’entreprise contribue à la qualité de la santé publique ? Pourquoi il est essentiel de tenir compte du volet « naturel » ? Est-ce que « santé » et « brevets » peuvent s’allier ?

         

  • lundi 14 décembre à la salle des fêtes de Mandagout :

     

    • de 13h00 à 17h00 : démocratie horizontale, économie solidaire, culture locale ou métissée, éducation alternative

       

      • démocratie horizontale : avec l’écologie, l’enjeu de notre siècle qui a été appelé dans de nombreux pays depuis le nouveau millénaire, des pays Arabes aux pays d’Occident et maintenant d’Asie.

         

      • économie solidaire : l’économie ne se réduit pas qu’à l’économie monétaire. C’est la science des échanges entre les individus d’une société. Par conséquent, « solidaire » ne devrait-il pas être un pléonasme ?

         

      • culture locale ou métissée : la culture est l’expression d’une population vivant sur un territoire, ou un ensemble de territoires. Certains nomment cela assez justement l’ « authenticité ». Le monde n’étant pas figé, le métissage enrichit les parfums. Cette authenticité est une valeur forte face à l’industrialisation et donc à l’uniformisation du monde.

         

Le tournage de la formation ne permet pas, hélas, l’échange en direct. Aussi, Etika Mondo demande aux participants de comprendre et respecter ce point. Des questions pourront être discutées lors d’une prochaine rencontre orientée sur l’échange sans obligation de prises de vue et de temps imparti. Pour les entreprises ou les associations intéressées pour venir sur une journée, pensez à prévoir le pique-nique pour la pause du midi.

 

Aucune des structures intéressée n’a besoin d’être engagée dans une démarche éthique et suivre la formation ne signifie pas intégrer à la clé le réseau Etika Mondo. Les initiatives souhaitant s’engager auprès d’Etika Mondo pourront le faire dans le même cadre que les Etika Tours, à savoir accueillir une exploratrice de l’éthique.

 

Le prof

 

Boris Aubligine a suivi un parcours atypique. Néo-rural sensible à la protection du vivant, alors qu’il vit sereinement, il se trouve à lutter contre l’urbanisation et réalise encore que l’appel de Gandhi « Sois le changement que tu veux voir » n’est pas suffisant devant la pression des capitaux. Il change alors complètement de stratégie et décide d’entrer dans l’une des meilleures école de commerce de France et en sortir MBA. Il s’intéresse depuis au monde des startup dans la volonté de mener une action d’envergure.

 

Actuellement, il mène Etika Mondo et suite à une mission de conseil en stratégie, entre au capital de Ze House.

Le tournage

L’ensemble du tournage est assuré par Emmanuel Grieu ancien régisseur adjoint chez France 2.

Contacts

Pour tout renseignement, contactez Etika Mondo : 04 67 17 45 33 ou dringdring@etikamondo.org

Pas de commentaires

Poster un commentaire