Le nouveau site est en ligne !

Le nouveau site est en ligne. Ca y est, le voilà. Nous avons passé le cap. Il s’appelle Bienvenue dans le monde de l’éthique. www.etikamondo.org

 

Passer le cap

 

Un ressenti bizarre entre la joie d’une mission accomplie et le sentiment qu’elle est inachevée. Nous nous sommes tenus à une échéance. Après moult reports tout au long de 2013, nous avons décidé de fixer la sortie du site au 19 octobre quoi qu’il arrive. En effet, il est important d’être toujours en interaction avec la communauté d’utilisateurs. Or là à force de reports pour évoluer plus vite, nous prenions le risque de monter le site dans notre coin sans bénéficier de l’avis des principaux intéressés. Le site est finalement sorti dans la nuit du 22 au 23 octobre non sans un nombre conséquent de difficultés de tout ordre. Mais là où nous savons notre mission réussie, c’est dans notre persévérance et notre capacité à avoir passé les obstacles un par un toujours dans un formidable esprit d’équipe. Maintenant, le site reste criblé de fautes, de petits bugs, d’articles non finis… l’atlas n’a pas été réachalandé (la précédente version comptait 87 initiatives membres issues de 19 nations différentes!). Mais c’est ainsi : il nous a fallu accepter de dire stop et de nous jeter à l’eau. Etika Mondo est jeune et totalement bénévole, il faut accepter les limite de l’oisillon. Nous n’en sommes pas à la sortie du site en fanfare devant une foule de fans et de journalistes. Donc oui, nous pouvons nous accorder certains écarts surtout que nous tenons à cette démarche partagée. L’important était de passer le cap et d’avoir une nouvelle version fonctionnelle qui offre de nombreuses possibilités.

 

De nouvelles fonctions

 

La première révolution de ce site c’est l’interactivité de l’atlas grâce à sa fonction moteurs de recherche. Au fur et à mesure de l’inscription des initiatives, ces moteurs de recherche vont s’alimenter de données grâce au système ERP mis en place (système Open source). C’est-à-dire qu’à chaque activité et territoire renseigné par une nouvelle initiative, les moteurs de recherche d’Etika Mondo intègrent ces données et le visiteur peut les retrouver facilement grâce à un système de menu déroulant.

 

L’autre révolution c’est la qualité des profils. En effet, la première version était particulièrement légère sur la présentation des initiatives. Cette fois les initiatives jouissent de nombreux possibilités pour présenter la totalité de leur écosystème. Elles peuvent se présenter en détail notamment grâce au module « Offre » qui fonctionne comme un site de e-commerce. Pour l’heure il n’est pas possible de vendre en ligne, mais chaque initiative peut exposer toute sa panoplie de biens ou de services. Pour les visiteurs cette présentation détaillée est partagée en différents onglets « Présentation », « Offre », « Ethique », « Ressources », « Territoire », « Info-clés » et « Actualité ». Ce dernier module (Actualité) permet aux initiatives de poster des nouvelles sur leur profil et même dans diffuser certaines dans les « Actualités des initiatives » de la page d’accueil du site. Une sorte de Twitter interne.

 

Nous avons aussi commencé à mettre en place un outil « Ressources » qui va fonctionner sur le principe du wiki. Nous en sommes encore au stade le plus rudimentaire de l’expérimentation. L’objectif est de pouvoir fournir une encyclopédie de l’éthique pratique composée des biens, des services et des savoir-faire des initiatives membres. Une sorte de Wikipédia (que nous remercions au passage pour toute l’information que nous sommes allés puiser) spécifique aux initiatives éthiques.

 

Au niveau de l’atlas, nous avons intégré en plus de module de recherche, la possibilité d’envoyer un mail à chaque initiative. Nous devrions éviter l’effet spam grâce à notre choix de demander une inscription préalable pour accéder au site. Ainsi, tout utilisateur qui abuserait de cette fonction pourrait se voir suspendre en cas récidive répétée. Nous avons aussi intégré la possibilité de découvrir des images de l’initiative avant d’aller sur son profil. Car si aujourd’hui l’atlas est vide, il devrait se remplir rapidement et ça peut être pratique de visionner un peu le contenu de l’initiative avant de se rendre sur son profil. L’idée étant de faire d’Etika Mondo un outil particulièrement pratique.

 

Le gros avantage pour les initiatives tient notamment dans l’espace multimédia que nous mettons à leur disposition : 300 Mo d’espaces ! Car c’était bien l’un des gros manques de la précédente version : l’absence d’images. Comment visiter le monde entier depuis chez soi s’il n’y a pas la moindre image ? Dorénavant il sera beaucoup plus facile de se faire une idée des lieux, des équipes, des produits, des savoir-faire.

 

Cette nouvelle version apporte aussi sa nouvelle charte qui comme à l’image du site est en phase de lancement et d’expérimentation. Un travail conséquent a été fait dessus. Néanmoins, elle est largement à perfectionner autant dans l’organisation des idées qu’elle défend, que dans son contenu (parfois des répétitions, beaucoup d’absences…). Restera aussi sa traduction en un cadre référentiel qui permette facilement de valider les initiatives ou pas de manière juste et constructive pour chacun. Car c’est un fait : Etika Mondo tient à construire un réseau particulièrement qualitatif au sein duquel l’engagement est exemplaire. C’est bien là le cœur du débat ! Cette charte se veut open source : chacun peut s’en servir, la recopier, la modifier, la partager à condition d’en faire bénéficier la communauté.

 

Licence Creative common

 

Etika Mondo a opté pour une licence Creative common : il est possible de dupliquer les éléments du site et de les diffuser librement à condition de nommer la source, de laisser la liberté aux autres de dupliquer et de partager les travaux réalisés, et que la démarche soit dépourvue d’un caractère commercial.

 

Prochainement le code sera ouvert. Un travail de mise en place reste nécessaire. Nous nous appliquons à suivre les bons conseils des réussites de Linux et Fetchmail et l’open source ne vaut que lorsqu’il y a déjà une base propre et fonctionnelle. Donc encore un peu de patience, amis développer la communauté sera bientôt ouverte.

 

Une participation, même pour les petits projets ?

 

Une autre évolution c’est la monétisation d’Etika Mondo. Et oui, entre temps l’association Etika Mondo exactement nommé « Comité de Préfiguration d’Etika Mondo » est née. Donc dorénavant Etika Mondo peut commencer à voler de ses propres ailes. Jusqu’à présent tout à été entièrement bénévole et financé par les membres eux-mêmes : voyages, site, graphisme, contenu… Or l’objectif est bien de construire un projet qui s’inscrive dans le temps. Idéalement, nous aimerions nous détacher de ce rapport à l’argent. Et pour tout dire nous espérons que la réunion des initiatives éthiques sur un même site y contribuera. Mais pour l’heure nous vivons dans un capitalisme sauvage et réfuter l’argent sur un tel projet nous apparaît trop risqué. L’implication de certains membres est totale et ceux-là sont en train de mettre en difficulté leur carrière. Donc Etika Mondo aspire à professionnaliser une équipe pour donner le corps nécessaire à l’animation de la communauté. Dans un premier temps nous passerons par les subventions. Mais c’est à nos yeux une solution de démarrage car nous aspirons à agir dans une liberté totale et nous savons tous combien être subventionné peut entraîner parfois des difficultés.

 

A terme nous envisageons une participation au prorata de la taille de l’initiative. Mais c’est encore trop tôt pour le faire. Nous avons donc opté pour un tarif de lancement minimum, celui que nous proposerons aux initiatives de petite taille. A savoir 5 euros par mois. A l’année ça fait 60 euros, soit moins que le prix d’un plein d’essence. Vus les enjeux dans lesquels nous nous investissons et la masse de travail nécessaire, il nous semble que ce choix de participation est le bon.

 

Evidemment, comme Etika Mondo se veut internationale, nous avons tenu compte des différents pouvoirs d’achat des différents territoires. Si 5 euros par mois est abordable pour toute association basée en France, en revanche ça devient vite inaccessible pour une initiative basée au Bangladesh. Nous avons donc intégré un module de calcul basé sur l’indice de la Parité du Pouvoir d’Achat (PPA) de chaque pays dans le monde. Ainsi, pour l’exemple de notre initiative basée au Bangladesh, les 5 euros seront recalculés en fonction du pouvoir d’achat local. Autant dire qu’il sera nécessaire d’équilibrer les inscriptions entre les pays avec un indice PPA fort et les pays ayant un indice de PPA faible. Mais c’est tout à fait jouable et ce sera bien là la preuve d’une forme de coopération internationale basée sur le principe de l’équité.

 

Le rôle des collectivités locales

 

Nous lançons un appel à l’ensemble des collectivités territoriales : plutôt que de venir solliciter des subventions qu’il serait légitime de demander considérant l’intérêt sociétal du projet Etika Mondo, nous préférerions établir un contrat avec des territoires intéressés pour servir de site pilote. Nous proposons le référencement des initiatives d’un territoire, la mise en place d’un réseau local Etika Mondo qui valorisera l’offre locale autant pour les habitants que pour les visiteurs, le rendu d’un diagnostic permettant de faire émerger les pistes concrète de progression pour répondre aux enjeux de la transition, ce que l puissance publique entend sous la désignation du « Développement durable ». A l’issue de nos travaux, il sera beaucoup plus facile et confortable pour les élus de mettre en pratique des politiques de développement durable car le réseau précurseur aura clairement été identifié et fédéré autour de l’émergence d’un projet commun.

 

A suivre…

 

Nous aurions encore beaucoup à vous partager tant Etika Mondo est riche d’idées, de possibilités et d’humains. Nous nous en tiendrons là pour cette fois et nous invitons largement notre communauté de fans à venir essayer cette nouvelle version du site et de nous faire par de leurs avis positifs ET négatifs. Dorénavant il est possible d’adhérer à Etika Mondo et de rejoindre les groupes de travail. Comme personne ne changera le monde à notre place et à notre convenance, autant se joindre à nous ! Soyez les bienvenu-e-s !

 

Remerciements

 

Ce site n’aurait jamais vu le jour sans la persévérance de Lionel Abderemane investi dans Etika Mondo depuis le début. C’est grâce à lui que l’idée s’est transformée en réalité virtuelle. Stéphane Mouesca a rejoint Etika Mondo au mois de juin et a permis une progression considérable des performances grâce a sa solution Open ERP. C’est l’idéal qu’il nous fallait : performance et éthique. Evidemment, impossible de ne pas mentionner Boris Aubligine à l’origine du projet et investi sans relâche.

 

Mais ce site doit aussi beaucoup à Emilie Doom qui a supporté l’équipe pendant deux mois ! Et qui en plus de s’occuper de ses enfants a toujours su offrir une table garnie à cette bande de geeks aux horaires peu probables. Marie-Laure Roche a toujours été au rendez-vous pour son regard en tant qu’initiative éthique (Le Rucher Conservatoire des Albères), mais aussi sa participation à de nombreuses recherches. Lucie Dauvergne a passé beaucoup de temps dans l’élaboration de la charte éthique, socle de la philosophie d’Etika Mondo et alors qu’elle était en plein tour du monde ! Aurore Naudin s’est aussi beaucoup investie dans la réflexion de la charte éthique et plus largement dans le développement du projet. On doit la charte graphique à Pétronille Remaury qui a bien voulu nous accorder de son temps malgré un planning très chargé. Enfin, il y a d’innombrables coups de main : Laetitia Tubéry nous avait fourni un diagnostic précis sur la pertinence média de l’ancienne version, Laurence nous a beaucoup aidé dans la réflexion marketing, Jean-Baptiste Lemaire n’a pas été avare d’astuces web ni d’avis sur certains choix stratégiques, Sébastien Drouin et Robin Malgoire ont toujours répondu présents dès que nous avons eu besoin d’un graphiste, Laure Voisin a mis en place l’environnement web pour une parfaite communication, Yohan Bourgeois nous a aidé dans la rédaction de texte, et Isabelle Dutartre a toujours été là avec ses encouragements et ses avis éclairés sur l’écologie pour nous aider à construire la charte. Un grand merci aussi à Basile et à Catherine Remaury qui ont largement contribué à la réflexion de l’audit et des choix stratégiques.

 

De nombreuses personnes nous ont aidé ponctuellement dans des travaux de recherches par le biais de nôtre page Facebook notamment : Sylvie, Nicolas, Aude, Ricardo, Sandrine et Clio.

 

Nous avons toujours pu compter sur une large communauté de personnes qui dans leur compétence ont toujours été riches d’avis, de conseils, de solutions.

 

Enfin, de nombreuses initiatives éthiques nous soutiennent, croient en ce projet et passent du temps avec nous pour construire Etika Mondo. Un grand merci donc à Marie-Laure Roche, Marie-Ange Lemaire, Olivier Langlois, Alain d’Etiks, Gwenaëlle Hugot, Patrick Duval, Sam et Aurore, Michaël Georget, Françoise Mistre…

 

Evidemment, un grand pardon aux oubliés. Il y en a à chaque fois. Et souvent c’est bien parce que nous les savons si proches de nous qu’ils font partie intégrante du projet au point de s’effacer de ses listes dans la seule dénomination Etika Mondo.

 

www.etikamondo.org

Pas de commentaires

Poster un commentaire