Première journée du séminaire « Mon projet, Mon tremplin, Maintenant ! »

Ce samedi 19 mars quatorze porteurs de projet ont convergé vers la salle Cobra à Montpellier pour suivre la première journée du séminaire proposée par HappyPlanète et Etika Mondo.

 

Voici le compte rendu de Franck : CR 01

 

Mon projet maintenant

 

Ceci ne représente pas plus qu’une prise de notes et ne saurait prétendre à être un support de référence.

 

Merci de le corriger et de l’amender de vos contributions propres | Franck

 

Au tableau

 

Vision (direction) > Mission appuyée sur les compétences, dont la compétence-coeur (stratégie) > Valeur ajoutée (négociation, marketing) > ROI (return on invetisment, financièrement mais aussi…)

 

Intro

 

– Incarner puis impacter : oser le rêve, les grandes idées. Se projeter, qu’est-ce qui nous fait le pus vibrer. Si on a trop d’envies, faire comme face à un buffet alléchant, choisir. Regrouper des post-it-idées sur fenêtre, fusionner. Comprendre le lien entre tous les projets. Partir du plus petit projet possible et le finir. La motivation et le plaisir sont fondamentaux. La partie administrative (juriste, finance, marketing…) vient après que la vision est posée. Prendre le temps pour bien tout sentir. Il n’y a pas de recettes tout faite, tout est sur mesure. Combien de temps ai-je devant moi ? Ne pas confondre vitesse et précipitation. Un business-plan n’est possible que dès qu’il y a des utilisateurs payants. L’association est une entreprise à but non lucratif.

 

La richesse est une conséquence de notre valeur. Avoir une vision c’est avoir une projection de l’impact. Le but n’est pas de vendre du rêve mais de montrer l’exemple que vous voulez partager. Univers-marque = ambiance artistique. Dans 30/50 ans, on en est ou ? La croyance peut devenir objectif. C’est rassurant pour tous d’avoir une vision, de savoir ou on est, d’avoir une direction.

 

– La vision (ou aller)  entraîne la mission (comment y aller). Une entrée possible : marquer des verbes d’actions pour mettre à plat les compétences.

 

Créer une communauté autour de votre projet (prémisse de crowfunding).

 

– S’il me restait un an à vivre sans limite de moyen, que fais-je ?

 

Les 5 cercles

 

1) au centre, le moi, l’égo : le non négociable, l’essentiel, ce qu’on peut tocher ou non

 

2) la famille : l’idéal souhaité

 

3) le social : voisins, amis, collègues, de qui je veux être entouré

 

4) l’entreprise : ce que je veux faire de ma vie tous les jours (mixable avec le social)

 

5) l’environnement :

 

Il y a une différence entre le plaisir immédiat et le bonheur à long terme. La succession de plaisir ne garantie pas l’arrivée au bonheur.

 

Les 7 champs de l’éthique

 

Autrement appelé le bon sens…

 

Les 4 piliers :

 

  • écologie : sans planète, pas d’humains
  • santé : si justes quelques heures à vivre…
  • social : un projet se mène au moins à deux
  • économie : études et science des échanges, et que produit-on ?

Le conflit existe dans tous les règnes :

 

  • démocratie : l’art de gérer collectivement la médiation pour une longue vie.

L’humain est posé, ensuite :

    • éducation : transmission, accompagnement

 

Travailler votre intégrité

 

    • culture : le plus difficile à saisir. C’est l’expression de tout le reste.

 

Questions préalables :

 

– Construire sa vision (rêver idéalement)

– Découper son rêve en compétences

– Quelle est votre compétence préférée ?

– Quelles compétences devez-vous mobiliser ?

– En quoi cette compétence est intéressante et qui saura l’apprécier?

Du projet mono-cellulaire au réseau, l’entreprise concatène les compétences avec d’autres cellules : ces changements d’échelles complexifient et reposent sur les personnes ressources fondatrices sur qui tout repose. Ne pas hésiter à privilégier la vision aux compétences. Grandir dans la compétence sociale de son projet. Convenir de ma compétence ; plus elle sera valorisée, plus la valeur ajoutée confortera les associés. Avec les co-fondateurs, près à transpirer avec vous, trouver un ensemble de compétences complémentaires. Les Hercules (bosseurs, créer un business indéboulonables si projet bien pensé) sont complémentaires avec les magiciens (entendeurs et débloqueurs, minimisant les risques). Une idée ne vaut rien sans exécution.

Les 3 positionnements stratégiques entreprenariaux

 

– Intimité client : répondre au désir des clients / sur mesure (forte marge car beaucoup de perte)

– leadership : on a 50 ans d’avance / recherche et développement : investir dans chercheurs (produit cher aussi)

– excellence du procédé : on peut reproduire à grande échelle / chaîne de production : investir dans ingénieurs et machines (cher au début puis low-cost)

Les entreprises qui marchent le mieux sont ceux qui choisissent majoritairement l’un des trois, au risque d’être invisible. Idem personnellement, et avec co-fondateur.

 

La valeur ajoutée

 

…motive les gens si vous en avez les compétences (crédibilité) :

– avantage utilisateurs pragmatique : ce que ça apporte aux personnes. Lister, mais en valoriser un ou deux…

– (positionnement par rapport aux autres entreprises)

 

ROI

 

La richesse est actuellement ce qui enrichit …financièrement. L’intégrer est nécessaire. Pratiquement limité à l’économie, le ROI impacte pourtant aussi sur l’ensemble des champs éthiques cités. Culturals creatives et Lohas, représentant ⅓ de la population, nous aident à reconsidérer la richesse.

Le bonheur au travail est l’une des motivations premières des salariés.
Une entreprise propose une offre déclinée en :

– biens (tangible)

– services (immatériel)

 

Le cercle Elaborer>Exécuter>Mesurer

 

–  Élaboration concrète de l’offre idéale (avec cofondateurs, local, budget…)

–  Qui suis-je là dedans, qu’est-ce qui me fait-il plaisir ? La com ? L’organisation ?

–  Exécuter > Trouver le petit pas le plus simple, le plus rapide, le plus flexible et le moins cher, lié à mes compétences.

–  Mesurer > le nombre événement, d’auditeurs (payants et gratuits), chiffre d’affaire, bénéfice sans salaire donc : pas de bénéfice. La mesure corrige l’élaboration. Une entreprise est bonne quand elle fait tourner le cercle rapidement. Plus elle accélère, plus elle réussit. Vérifier à chaque hypothèse.

 S3-300x200 S5-300x200 S6-200x300 S7-200x300 S9-300x200 S12-300x200 S13-300x200 S14-200x300 Couv S16-200x300 S15-300x200

Pas de commentaires

Poster un commentaire