Retour sur la rencontre Etika Mondo du 5 décembre 2015 à Paris

Etika Mondo a toujours eu la particularité de se copiloter à distance. Pour quelques exemples Boris est dans les Cévennes, Laetitia à Buenos Aires, Typhaine à côté de Nouméa et notre dernier arrivé Angelo à Lausanne. Sans compter l’énergie des Etika Tours qui de fait nous éloignent les uns des autres. Donc oui Etika Mondo fonctionne très bien à distance grâce au numérique. Enfin… si internet n’existait pas, nous nous enverrions des lettres d’amour comme au bon vieux temps, rien ne peut nous arrêter ! 😉

 

Bref, pour la première fois depuis 2012, depuis la naissance d’Etika Mondo au lendemain du mouvement Occupy, une partie de la communauté s’est retrouvée. Et comme nous étions dans l’énergie de la COY11 et de l’Alternatiba à Montreuil, et bien cette rencontre s’est faite à Paris.

Voici dans les grandes lignes et en vidéo issues du streaming live, ce qu’il s’est passé durant cette soirée.

 

Alors ne vous effrayez pas, la seconde vidéo dure 3 heures simplement parce que arrivée l’heure de la dégustation du bon vin de Michaël Georget du domaine Le Temps Retrouvé, seul vin au monde labellisé Etika Mondo ! et bien nous avons laissé trainé le téléphone qui a donc continué de filmer… le joli plafond du SenseSpace 😉

ETIKA MONDO MEET-UP / PARIS – 05/12/2015
Document collaboratif associé à la rencontre Etika Mondo du 5 décembre au SenseSpace à Paris
=> URL raccourcie pour partager ce document (le cas échéant) : http://bit.ly/EtikaMondoParis
Ce meetup a donné lieu à une captation vidéo : 

Etika Mondo est une communauté contributive. Il faut donc contribuer sur ce meetup @ Paris 😉

1- Sont présents sur la soirée 

  • Boris : fondateur d’Etika Mondo. L‘actuel chef d’orchestre de cette ONG-startup.
  • Nicolas : engagé sur les aspects de communication. Complice de l’ami Boris.
  • Camille : a vu Etika Mondo sur Internet / en pause dans ses études, envie de voyager.
  • => Habitude de l’auto-gestion / ne souhaite pas être enfermée dans son voyage.
  • Alissa : accompagne sa belle fille. Pars dans quelques semaines en Thailande.
  • Léa : jeune diplomée. Est venue par le biais de l’association les 100 Barbares.
  • Isana : suit Etika Mondo depuis 1 an. A très envie de préparer un Etika Tour. 
  • Michel : est ici de Limoges, là « par hasard’. N’a pas compris si le statut d’Etika Mondo était une association ou une entreprise… Réponse : une ONG pour ne pas être dans le ROI.
  • Gérard : a rencontré Boris via Internet, suit depuis la genèse. Fait partie du Cloud Etika Mondo. C’est un entrepreneur.  A mis une claque à Boris avec Fabrice Epelboin qui a aidé le projet à mieux se structurer et passer d’une vision à une mission et une offre.
  • Kevin : élève ingénieur. A rencontré Boris via Facebook. Du mal à identifier la valeur ajoutée au début: challenge sur la méthode (raison d’être / outils). Comment évaluer la performance éthique d’une organisation (le tout mené sous l’angle du commun). Maintenant très convaincu.
  • Camille : à Paris depuis 3 ans, rencontrée à la COY11. Vient prendre des infos sur Etika Mondo. Termine ses études d’infirmière. Cherche sa voie… et compte voyager pour y arriver.
  • David : sympathisant – contributeur. A aidé le MOOC (sur les outils de gestion de projet).
  • Kevin : est venu d’Aix en vélo pour la COY11. A déjà fait un Etika tour en Inde et au Népal. Très convaincu par l’initiative / très touché par la ferveur du porteur de projet. Est sorti du nucléaire en raison d’une grosse gêne sur la gestion des déchets radioactifs…
  • Caroline : 5 dernières années au Canada. Tour du monde de la permaculture. 3e étape (USA – Mexique – A remontré la France). Ensuite : Nouvelle Zélande / Canada. A un terrain au Canada. Dur d’agir par peur de l’inconnu. Etika Monda est un bon réseau de partage et d’entre-aide.
  • Lawrence  : rejoint en cours de soirée. A accompagné Boris en 2013 au Forum social mondial de Tunis. Finance des projets notamment en Côte d’Ivoire. Actuellement aide  le média le Cercle des Volontaires. 

2- Programme complet de la soirée 

3- Présentation générale de Boris

Etika Mondo né en 2011. Convergence de 2 phénomènes : expérience perso (boutique + maison de pays + espace nature-découverte montée avec sa compagne, pour répondre aux besoins quotidiens d’une famille dans une démarche éthique / MBA pour comprendre le monde business).
Etika Mondo est né dans le contexte OCCUPY.  Découverte à Occupy Wall Street d’une gestion de projet dans l’activisme avec des gens organisés comme des entreprises, avec des gens compétents. Suivi et visite du 15M, de la Grèce, de la Tunisie… Implication activiste mais aussi observation gestion de projet et émergence des valeurs revendiquées
Objectif : trouver une méthode éthique universelle pour que toute organisation soit éthique. 
  • Vision : On vit les dernières heures du modernisme, il ne répond plus aux enjeux écologiques et sociaux. Il s’essouffle autour des catastrophes naturelles, sociales et maintenant terroristes. L’approche holistique (holisme : « un système est supérieur à la somme de ses parties » (Smuts)) est en train de prendre le pas sur le modernisme. C’est qu’Etika Mondo a identifié à travers les mouvements sociaux de 2011 et de l’observation de diverses organisations à travers le monde.
  • Mission : conscientiser massivement à l’approche holistique. Objectif : identifier / développer / partager cette méthode holistique. Produit : Etika Tours (voyages à la rencontre d’organisations éthiques) + Formation des organisations à l‘écologie de projet (analyse d’une organisation selon l’approche holistique).
Occupy : mobilisation sur une base de contestation n’a pas su valoriser sa valeur ajoutée : l’expérimentation de formes de démocraties directes. S’est donc pas à pas enfermé dans ses réussites événementielles. Etika Monda puise son inspiration dans la connexion de groupes internationaux via le numérique cher à Occupy. Le voyage à travers différents mouvements sociaux sur différents continents à révélé des points communs autour de valeurs universelles (les champs de l’éthique), des bonnes pratiques pour la mobilisation et l’action, mais aussi des limites. Les champs de l’éthique pour Etika Mondo : Ecologie / Santé / Social / Économie / Démocratie / Éducation / Culture. 

 

Stratégie : Etika Mondo est un hybride entre une culture activiste pour une fervente volonté à changer le monde selon des valeurs fortes, et la gestion de projet pour la capacité à changer le monde. Contrairement aux entreprises la rentabilité n’est pas une fin mais un moyen de pérenniser l’action. Etika Mondo est donc une ONG à but non lucratif conduite comme une entreprise. 

 

Ethique : L’éthique est à la base de toute nouvelle civilisation. C’est l’adn de la civilisation. Les peuples avancent selon une vision et des valeurs. L’éthique c’est l’action de faire selon une morale personnelle. La spécificité d’Etika Mondo est d’avoir identifié parmi l’effondrement du modernisme, l’émergence de la société holistique. Ainsi, l’approche éthique d’Etika Mondo est d’observer l’éthique selon les 7 champs de l’éthique. La règle c’est de s’investir dans chacun de ces champs, certes de se spécialiser car on ne peut pas tout savoir faire, mais de considérer une approche globale et interactive.

 

Genèse : Occupy réussit à mobiliser lors des mobilisations internationales notamment par le biais d’une carte en ligne où viennent s’inscrire les différentes assemblées citoyennes du monde entier. Etika Mondo veut continuer le mouvement avec cette fois une carte des solutions du monde entier. Enjeu simple – faire une cartes des initiatives éthiques – mais exécution compliquée. 
Pivot : l’appropriation de la méthode Lean Startup (avec le développement du MVP).

 

Valeur ajoutée n’est par la carte (qui ne fonctionne pas). Une carte fonctionne parce qu’elle indique un réseau, une identité. C’est donc un outil et non une valeur ajoutée. L’intérêt c’est justement l’identité du réseau. La mission / la force d’Etika Mondo : construire et transmettre la méthode dite « écologie de projet ». D’où la concentration sur la préparation de voyages éthiques.
PMV et suivi : Suivi de 7 personnes (7 Etika Tours) sur 18 mois : 7 prototypes. Le prototype n°8 propose quelque chose de très abouti : Préparation : 6 mois / Voyage : 6 mois min. (conseillé) Etudiants et jeunes actifs. Droit de césure – dans l’université – reconnu depuis cette année (juillet)

 

Actuellement : 6 Etika Tours sont en préparation. 250 inscriptions pour avoir plus d’infos sur les Etika Tours durant les Alternatibas et la COY (dans le cadre de la COP). Dit autrement : les gens se reconnaissent dans ce qu’Etika propose. Reste à voir le taux de transformation.
Maximisation : Offre en ligne aux organisations : cours vidéos en streaming (40h de vidéo). 3 chapitres : les champs de l’éthique : Les outils de gestion : L’analyse de projet Beaucoup de projets dans le monde activiste échouent par manque d’outils de gestion de projet. 

 

4- Retour d’expérience de Kevin

 

  • Vient du monde nucléaire (où il a rencontré son acolyte du tour). A découvert Etika Mondo via la page web. S’est engagé sur un tour en Inde sur le thème de l’agro-construction. 
  • Préparation : 1/ Echange avec Boris. 2/ Écologie de projet. 3/ Logistique du voyage.
  •  « Avec Etika Mondo, je savais où aller ». Fil conducteur sur le voyage. Articles rédigés
  •  Objectif : monter son initiative. Inspiré par la vision holistique décrite par Etika Mondo.

 

5- Retour d’expérience de Typhaine

  • Fil rouge du voyage en Inde : Est-ce que c’est possible de vivre en autonomie ? On peut ! 
  • S’est rapprochée de personnes qui ont la même éthique (rapport à la nature, aux animaux).
  • N’a pas l’impression d’avoir terminé son Etika Tour. Il faut rester ensemble pour y arriver ! 
  • Contact via des sites. Jamais de refus. Portes ouvertes : entre-aide et apprentissage P2P.
  • La formation a permis de bien préparer le voyage. Boris a apporté un fil rouge / un cadre.
  • Ça n’est pas n’importe quoi. Pour un emploi, elle présente Etika Mondo en premier. « Le voyage, c’est ton CV ».

 6- Présentation du nouveau design

  • Leatitia a connu Boris par Internet. Travaille que sur / via Skype. Ingénieur informatique / mutimedia. S’occupe du web avec Angelo (en Suisse) qui développe sur Drupal.
  • Travaille sur la mise en place d’une identité graphique déclinable sur le web / le papier. 
  • Le web Etika Mondo va permettre de vider les cartes mémoires des explorateurs des Etika Tours car il y a un gros risque de perte, casse ou vol
    • Les articles permettent de fixer la mémoire, d’avoir du feedback pour les organisations, de gagner en visibilité et crédibilité

 

  • Objectif du site : être le Wikipedia de l’éthique basé sur quelque chose de CONCRET.
  • => Tout le monde a le droit d’expression… mais on a pas les même moyens d’écoute. Donc en jouant avec les moteurs de recherche, on a une chance de donner de la visibilité aux moult organisations éthiques et donc rendre le monde de l’éthique tangible aux yeux du grand public.

7- S’en est suivie une discussion libre avec une dégustation du seul vin mention « Etika Mondo »

Pas de commentaires

Poster un commentaire